Quand la data visualisation interactive facilite la prise de décision

Inkidata : “A qui s’adressent les outils développés par D-sidd ?”

Arnaud Milet : “Nos outils de data visualisation interactive d’adressent aussi bien aux porteurs de projet qu’aux startups ou entreprises qui souhaitent développer un nouveau produit. Ils sont aussi complètement adaptés pour répondre aux problématiques des collectivités territoriales. En fait, nos outils servent à synthétiser des données relatives à un secteur… Qu’il s’agisse d’un secteur d’activité ou un secteur géographique, voire les deux conjointement, tout est possible en dataviz. Par exemple, nos clients vont pouvoir appréhender le potentiel économique de leur future activité, travailler sur le potentiel d’un territoire,.. Nous avons par exemple, développé des outils permettant de comprendre le phénomène de télétravail sur les territoires ruraux, de mesurer l’impact de la création d’un espace de télétravail sur la dynamique d’un centre bourg. Notre objectif est de mixer et faire parler les différents types de données dont nous disposons les uns par rapport aux autres. Pour cela, nous utilisons très majoritairement des données open data, complétés dans certains cas par des données issues d’enquêtes ou de relevés terrain. Inkidata est d’ailleurs un de nos partenaires privilégiés quand il s’agit d’ajouter des données ad hoc sur une mission.”

Inkidata : “Quels sont les + de la data visualisation interactive ?”

Arnaud Milet : “Le côté interactif des outils que l’on développe en fait de véritables outils supports d’aide à la prise de décision en favorisant l’interaction. En effet, la carte donne une longueur d’avance et une réactivité déterminante, en réunion notamment,  … Ce côté “instantané” plaît beaucoup. Animer une réunion, fédérer les acteurs, recentrer les débats, … tout cela est facilité avec la data visualisation interactiveÇa reste de la donnée mais c’est bien plus ludique et parlant. On compare les territoires facilement, c’est un outil hyper adapté au besoin de l’utilisateur : avoir une vision globale, comprendre les enjeux croisés sur un territoire.

En pratique, nous adaptons les outils sur mesure en amont, tous les acteurs y ont ensuite accès … Cela permet d’engager le dialogue, d’animer des réunions avec des élus. On est proche du data story telling, c’est une façon de proposer un diagnostic du territoire de façon dynamique.”

 

Inkidata : “Des exemples de ce que la data visualisation interactive apporte aux utilisateurs ?”

Arnaud Milet : “Un de nos clients, une start-up, a réussi à lever 800 k€ de subventions. En effet, pouvoir présenter les impacts de leur innovation sur le territoire et faire interagir les données ont été déterminants pour expliquer aux interlocuteurs les bénéfices du projet de la startup. Les outils de data visualisation interactive peuvent s’adapter à des thématiques très diverses. Par exemple, notre dernière production s’attache à présenter le degré de végétalisation de l’ensemble des communes de France. A l’heure des grandes questions posées par le changement climatique, nous apportons une aide précieuse aux territoires qui peuvent ainsi visualiser une donnée primordiale pour l’aménagement urbain.”

Pour en savoir plus sur cet outil et visualiser les données sur la ville de votre choix, cliquer ici.