La consultation citoyenne – étude des usagers, la spécificité du public enfants.

De plus en plus de territoires cherchent à mesurer l’impact des politiques mises en œuvre sur leur territoire. Cela peut passer par la mise en place d’une consultation citoyenne à grande échelle de la population (une étude des usagers). Exprimer son opinion, se sentir écouté sont des éléments importants pour la population. Les territoires sont conscients du rôle primordial que jouent les usagers aujourd’hui.

La Ville de Lyon choisi Inkidata pour une consultation des enfants sur les rythmes scolaires

Dans le cadre d’une démarche de consultation des citoyens sur les rythmes scolaires, la Ville de Lyon a choisi Inkidata pour réaliser une consultation des enfants des écoles publiques de la ville. La méthodologie mise en place reposait sur la constitution d’un échantillon représentatif de la population étudiée ; ici les enfants des écoles primaires. Recueillir la parole des enfants a nécessité de mettre en place une méthodologie adaptée. C’est pourquoi nous avons proposé une double approche : qualitative et quantitative.

Une méthodologie spécifique pour les consultations enfants

Pour l’approche qualitative, nous avons organisé 200 ateliers thématiques réunissant chacun de 4 à 6 enfants qui pouvaient s’exprimer sur la thématique journée ou semaine. Pour l’approche quantitative, nous avons réalisé la passation d’un questionnaire en face à face sur tablette numérique auprès d’un échantillon. Cet échantillon était composé de plus de 1000 enfants. Il était représentatif par classe d’âge et par géographie à l’échelle de la ville (arrondissements).

La mission confiée à Inkidata consistait à l’organisation de l’ensemble du processus de collecte et d’analyse de données depuis la préparation jusqu’à la réalisation et l’analyse de plus de 1 000 enquêtes en face à face et l’animation de 200 ateliers participatifs. La collecte de données a eu lieu sur une période d’un mois en novembre 2017.

L’organisation d’une étude telle que celle menée à Lyon auprès des enfants des écoles primaires reposait sur une communication amont importante afin d’informer les parents des élèves et de préparer les directions écoles et enseignants à la venue des enquêtrices Inkidata dans les écoles. La Ville de Lyon était aussi présente afin de garantir la bonne réalisation de la mission.

Pour en savoir plus et accéder à l’ensemble des résultats de cette étude, les résultats 2017 sont disponibles ici.